Sunday, November 13, 2011

Juste un Message/ Just something to say

Ole Ferme L'Oeil has written Juste un Message/ Just something to say on le pays des humains volants


I suppose this text could be considered as a very late contribution to the Autistics Speaking Day.
English version is after the french version.

Français:

Je suis Autiste.


Je préfère être qualifié d'Autiste ou de "Personne Autiste" plutôt que de "personne avec autisme"


Je considère l'Autisme comme une partie intégrante de qui je suis, je ne pense pas que je serai le même sans ça.


Je ne considère pas l'Autisme comme quelque-chose d'universellement négatif, je pense qu'outre mon identité, mes qualités sont intrinsèquement mêlée à mon autisme.


Je ne laisse pas à quiconque le droit de réfuter cet aspect de mon identité, ma perception de moi-même, je suis la personne la plus à même de définir ce qui ce passe en moi ainsi que qui je suis.


Je sais que toutes les personnes autistes ne partagent pas tous les mêmes traits que moi, certains sont même très différents de moi, comme beaucoup de mes amis dans le spectre autistique le disent "quand tu as rencontré une personne dans le spectre tu n'as rencontré qu'une seule personne dans le spectre"


Ces différences n'ont pas seulement à voir avec le diagnostique précis, certaines personnes qui sont répertoriées sous un autre diagnostique sont bien plus proches de moi que des personnes qui partagent mon diagnostique.


Je sais aussi que toutes les personnes dans le spectre ne partagent pas mon opinion.


Et cela n'a pas forcément quelque-chose à voir avec leur diagnostique précis ou si ils me ressemblent ou non.


Certains préfèrent être qualifiés de "personnes avec autisme" d'autres préfèrent d'autres termes encore.


Certains ne considèrent pas du tout l'Autisme comme une partie intégrante de leur identité, considèrent qu'ils seraient les mêmes, ou même mieux si ils n'étaient pas autistes.


Certains détestent leur autisme.


Parmi eux certains n'ont pas la même idée que moi de ce qui constitue l'autisme, d'autres si.


Je ne les contredis pas.


Quand je reconnais le droit à l'auto-définition, lorsque je le revendique je le leur reconnais aussi.


Ce n'est pas à moi de définir quelle devrait être leur expérience de l'Autisme.


Certaines personnes considéreront comme partie intégrante de l'Autisme des traits qui pour moi n'en font pas partie, que je ne partage pas forcément, ce n'est pas à moi de les contredire. (enfin, si, je peux les contredire sur l'universalité de cette expérience de l'autisme, et le ferai probablement si je suis assez en confiance et ai assez d'énergie émotionnelle ce jour là)


Certaines personnes qui partagent avec moi des traits que je considère comme part fondamentale de l'Autisme, ne se considèrent pas comme autistes...


Tant qu'ils ne se considèrent pas comme autistes, ils ne le sont pas, je n'ai pas à les contredire.


Oui l'autisme est un diagnostique, mais oui c'est aussi une identité, je ne laisserai pas des docteurs avoir tous les droits de définition de mon identité, mais je ne contredirai pas tous ceux qui font confiance à leur docteur pour tout ce qui concerne leur diagnostique, ce choix fait aussi partie de leur droit à l'auto-définition.


Je pense que rien de ce que j'ai dit ici n'est contradictoire.


Je ne pense pas que ne pas définir l'autisme comme quelque-chose d'intrinsèquement négatif revienne à prétendre que tout est rose pour les personnes autistes, je sais que beaucoup d'autistes qui comme moi considèrent l'autisme comme quelque-chose de positif ou de neutre et/ou comme une partie intégrante de qui ils sont, vivent des choses très difficiles, voire terribles.


Je crois au fait de différencier l'autisme des injustices et souffrances que la société peut faire subir aux personnes autistes, ainsi que du manque d’aménagements et d'adaptations disponibles


Certaines personnes qui sont d'accord avec moi sur cet aspect politique et social, font partie de ceux qui n'aiment pas leur autisme, ou ne le considèrent pas comme faisant pleinement partie d'eux-même, ou ne se considèrent pas comme autistes (voire n'ont aucun des traits autistiques, nous avons aussi des alliés... d'ailleurs cet aspect des choses est loin de ne s'appliquer qu'à l'autisme).


Ce n'est pas contradictoire, c'est une application du droit à l'autodéfinition


En tant qu'Autiste, Je me considère aussi comme une personne handicapée.


Je préfère les termes, personne handicapée ou personne en situation de handicap, je préfère éviter "personne avec un handicap"


Je me considère handicapé selon le modèle social du handicap*, je n'accepte que cette définition (ou peut-être les plus radicales).


Dans ce domaine aussi je crois à l'auto-définition.


Je crois à l'auto-définition pour tous, peut-importe le niveau de Q.I., l'âge ou que l'on soit verbal ou non verbal**, même si ça ne passe pas par la parole ou même par des mots.


Il fallait que j'exprime cela.


Si vous voulez en savoir plus sur mes opinions sur le sujet, et sur celles de personnes avec qui je suis généralement assez en accord, voyez cet ancien post du Jour de parole pour les autistes.


(Je préviens que je risque de trier les commentaires car je parlais ici d'un droit que je considère comme fondamental et que je ne suis pas toujours en grande forme ces temps-ci)


* J'ai déjà évoqué ce modèle ici et tâché de l'illustrer un peu


**à peu près à ce sujet, je vous encourage... non, je vous exhorte à lire ce texte de Neurodivergent K. traduit par Benoit


English: (my English is not perfect, Sorry)

I am Autistic.


I want to be called an "Autistic" or an "Autistic Person", not a "Person With Autism"


I think that Autism is part of myself of who I am, I think I wouldn't be the same if I wasn't autistic.


I don't define Autism as something universally negative, I think that in addition to my identity, my gifts and strengths are entirely linked to my Autism.


I won't let anyone refute this aspect of my identity, my perception of myself, I am the best person to define what happens inside me and who I am.


I know all the people on the Autism spectrum don't share all the same features that I have, They are very diverse, some have very little in common with me, as a lot of my friends on the autism spectrum say it "When you have met only one person on the spectrum, you have met only one person."


these variation don't have that much to do with the exact diagnosis I received, Some people who have a different diagnosis than me have a lot more in common with me than some people who share my diagnosis.


I also know that not all the people on the spectrum share my opinions.


And this doesn't have to be about their diagonosis or how much they have in common with me.


Some prefer to be called "Persons With Autism" others prefer others teminologies.


Some don't see Autism as an important part of their identity at all, think that they would be the sames, or even better if they weren't autistics.


Some hate their autism.


Some of those don't have the same definition of what constitue autism that I have, some have almost the same.


I don't contradict them.


When I recognize the right to self-definition, When I revendicate it for myself I revendicate it for them too.


It is not up to me to define what should be their experience of Autism.


Some people will define as main characteristics of autism some characteristics that for me are not part of it, and that I may not even share, it is not up to me to contradict them on their experience and self definition of Autism (but I can contradict them on the universality of this experience of autism... and probably will if I am confident and have enough emotional spoons this day!).


Some people who share with me some characteristics that I think are core parts of Autism, don't identify as on the autism spectrum...


As long as they say that they aren't autistics, they aren't, I don't have to contradict them.


Yes "Autism spectrum disorder" (I loathe the word "disorder") IS a diagnosis, But AUTISIC IS ALSO an Identity, I won't let proffessionals have the right to define my identity, but I won't contradict those who trusts proffessionals (and "experts") to define anything that has to do with their diagnosis, this choice is also a part of their right to self-definition.


I don't think that I contradicted myself on anything I said here.


I am convinced that refusing to define Autism as an intrinsically negative thing IS NOT THE SAME as to impy that everything is o.k., perfect angd happy for all autistic people, I know that a lot of autistics people who, like me think of Autism as something positive or neutral and/or as an important part of who they are, are living very difficults or even horrible things (and in the worst cases are dying of it).


I believe in making a distiction between Autism in itself and the oppression that autistic people experienced coming from society, and the lack of accomodations for autistics people.


Some people who agree with me on this political and social aspect, are part of those who don't like their Autism (or hate it), or don't think it is a full and important part of themselves, or even don't identify as Autistics (or don't have any characteristics of Autism... I mean there are also allies... and these political and social oppressions are a problem for way more people than just autistics people, I think I am not teaching you anything there... well at least I hope so.).


All this is not a contradiction, it's an application of the right to self-definition.


As an Autistic Person, I also consider myself as a disabled person.


I prefer the "disabled person" terminology, I tolerate "handicapped" but I personally hate "person with disability", please, never use it to define me!


I consider myself disabled according to the Social model of Disability only*, I only accept this définition of being disabled (or maybe more radical models!**).


In this domain too I believe in the right to Self-definition.


I believe in Self-Definition for anybody, no matters the results of I.Q. tests, the age or if the person is verbal or not***, even without using speach or even words.


I had to express it.


If you want to know more about my opinions on this subject, and opinions of people I generally agree with, you can try my Autistics Speaking Day post of last year


(I have to warn you, I could moderate comments, I am not doing very well these times and this post express something I don't even want that much to debate on)


* On the social model of Disability: you can read this and if you want a further explication of why I only accept this model try this Wonderful post!


** On the radical models


***Kind of on this subject, I exhort you to read this post from Neurodivergent K very Important to read!

No comments:

Post a Comment

Open discussion is encouraged, but posts judged to be bullying or using inappropriate languages may be deleted. Please exercise good judgment when commenting. Comments will be moderated.